The burger theory #3 : Paris New-York

burger paris new-york

Toujours en quête du burger parfait, nous poursuivons nos crash tests dans les rues de la capitale. Cette fois-ci c’est le Paris New-York qui passe au grill. PNY est situé dans la cosmopolite rue du faubourg Saint-Denis. L’enseigne joue à fond la carte US façon broadway, je souris dès l’entrée devant leur slogan « Cheaper than a psychiatrist ».

L’intérieur du restaurant est assez semblable à celui de Big Fernand, une salle assez petite avec des tables installées autour du comptoir où le staff prépare les burgers à la minute. Pendant que se prépare derrière nous un milk-shake de compétition (de grosses cuillères de peanut butter mélangées à de la glace vanille) nous commandons la formule lunch à 15,50€ (burger, frites ou salade et boisson).

Autour de nous tout le monde sirote de la lemonade, nous choisissons aussi de goûter la boisson home made vendue quelques cents par les gosses américains.  Bonne découverte, parfumée au citron et à la menthe, c’est très rafraîchissant et peu sucré.

limonade paris new-york

La « bête » arrive enfin. Cool, le burger et les frites sont servis dans une assiette, nous pouvons nous aider de couverts contrairement à Big Fernand où il faut se débrouiller avec ses dix doigts. Le burger que nous avons testé est le « Return of the Cowboy » (boeuf le Ponchet, cheddar affiné 9 mois, poitrine fumée, confit, oignon ring, sauce BBQ). L’assemblage fonctionne très bien : viande goûteuse,  fromage gourmand, touche sucrée avec le confit et la sauce et enfin le croustillant du beignet d’oignon. OK c’est une bombe calorique mais bon on était pas là pour manger léger on est d’accord. Je suis bien contente d’avoir choisi les frites qui sont très roots avec peau mais délicieuses. Sur les tables environnantes la version salade me fait beaucoup moins envie : montage de salade iceberg noyée sous de la sauce salade…

burger paris new-york

La composition du burger étant une cousine du Barthomolé de Big Fernand il est assez facile de comparer les deux. Je donnerais une note inférieure au PNY pour deux raisons : le bun qui sert à la confection du burger est nettement moins moelleux et la sauce de chez Big Fernand est un cran au dessus alors que nous avons à faire à une simple sauce barbecue ici. Je mets donc un 9/10 à ce burger.

Bonne nouvelle, l’appli Burgerator qui débarque le 22 Mai prochain va permettre de géolocaliser, noter et partager les photos des meilleurs burgers dans le monde. Miam miam miam !

Violette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s